Accueil


Librairie

Préambule

Présentation

Notions de géobiologie

Le champ magnétique terrestre

Les champs électromagnétiques
Les normes
Les appareils électriques
Les appareils électroniques
TV, paraboles et TNT
Téléphonie mobile
Rapport Bioinitiative
EHS

Les productions d'électricité

Le Thermosolaire
individuel

La géobiologie au quotidien

Bien placer sa maison

Quelles formes
pour la maison

Le lit à la bonne
place

Les harmonisateurs

La géobiologie
dans l'art sacré

Diverses études

Lexique

F.A.Q.

Boutique

L'analyse

Bibliographie

Contact

Liens, Partenaires

kit graphique haut large clair du site www.cash-system.ws

Les Normes

Il est convenu d’admettre que « tant qu’on est dans les normes, il n’y a pas de danger ».

Il suffirait de presque rien pour que ce soit vrai...  Il faudrait juste mettre les Humains comme sujet d'étude, non plus les principes techniques.

En matière de champs électromagnétiques (l’ensemble des ondes, radio, TV, téléphones sont des champs électromagnétiques), les normes légales d’émission sont établies sans la moindre enquête sanitaire.

S’agissant de légiférer des atteintes possibles à la santé publique, on peut supposer que ce sont les médecins qui donnent les maximums admissibles…

Pourtant, il y a un Hic, en matière technique et spécialement en technologie nouvelle, ils n’y connaissent rien du tout.

Les industriels qui ont inventé le système dont il faut établir des normes, eux, ils connaissent la technique. Pourtant, la aussi, il y a un Hic, ils ne savent pas ce que c’est qu’un corps humain vivant…

Il fallait décider, dans sa « sagesse », le législateur a choisi les industriels…

Je ne sais si une telle clause existe en France, mais en Suisse, il y a une clause légale qui permet aux Chemins de Fer Fédéraux « de dépasser les normes si cela engendre des coûts disproportionnés ». Le législateur est clair : La finance avant la santé…

Les normes sont donc écrites par des juristes, pour que les politiciens puissent ratifier un texte qui tienne debout juridiquement parlant. Ils le font en fonction de chiffres donnés par les industriels. Chiffres établis en fonction des coûts engendrés par d’éventuelles mesures de protections de la population. Avec dérogation légalisée si la santé publique coûte trop cher.

Autre aberration :

En matière de champs électriques et champs électromagnétiques du réseau électrique, EDF à des normes DIX fois plus larges que les normes suisses ou scandinaves, et c’est le même courant…

Ce ne sont donc pas des médecins, mais des ingénieurs qui fixent les limites de nocivité des émissions électromagnétiques.

Les normes ne sont donc pas fiables. Ce ne sont que des excuses de bonne conscience à faire valoir dans de futurs procès: " à l'époque, en l'état de la technique, ...etc." refrain mille fois entonné...

 Il est une constante avec les champs électromagnétiques qui ne souffre d'aucune exception:

Plus la fréquence est élevée, plus le champ est nocif à puissance égale.
Industriels et législateur ont d'ailleurs implicitement admis ce fait, puisque les valeurs actuellement admises dans les hyperfréquences sont de loin inférieures à celles qui sont admises pour le réseau électrique. Il faut encore juste admettre que les unes et les autres sont à revoir en forte baisse.

Et le jour où les normes seront établies selon le vivant et plus selon les coûts industriels, il faudra encore pouvoir répartir la quantité admissible entre toutes les sources d’émissions.

Lorsque le législateur admet une alcoolémie de 0,5 pour mille, ce  n'est pas la valeur admise pour chacun des verres que le consommateur ingurgite.

Pour la téléphonie:
Maximum autorisé en France:                                           jusqu'à 61Vm pour l'UMTS
Norme CE:                                                                          moins de 10 V/m, allant vers:  3 V/m.
Maximum selon le Bioinitiative Working Group:                0.6 V/m.
Les géobiologistes constatent des problèmes dès:             0,1 V/m.
Sans compter que le seul mât d'antenne est un problème en lui-même.

Certains sites ont plus de 10 antennes différentes. Les valeurs d'émissions sont toujours calculées comme si chacune était toute seule.

Les normes de pollutions électromagnétiques ne sont hélas que le reflet des normes chimiques, environnementales et autres.
Selon l'OMS, il y a 300'000 substances chimiques de synthèse. A ce jour, aucune n'a fait l'objet d'une étude de toxicité complète...
Toutes les substances faisant l'objet d'une limitation d'absorption par les humains sont admises en faisant totalement abstraction qu'il peut y avoir d'autres substances toxiques absorbées.

Si trois substances vous tuent, chacune, à moitié, vous êtes plus que mort et personne n'est responsable....

 

Copyright France.com  dépôt N° Z3R218B

kit graphique bas large clair du site www.cash-system.ws


 
Haut de page