Accueil

Librairie

Préambule

Présentation

Notions de géobiologie

Le champ magnétique terrestre

Les champs électromagnétiques

Les productions d'électricité

Le Thermosolaire
individuel

La géobiologie au quotidien

Bien placer sa maison

Quelles formes
pour la maison

Le lit à la bonne
place

Les harmonisateurs

La géobiologie
dans l'art sacré

Balade à Chartres
Chartres, le labyrinthe
Notre-Dame des Chazes

Diverses études

Lexique

F.A.Q.

Boutique

L'analyse

Bibliographie

Contact

Liens, Partenaires

 

 

kit graphique haut large clair du site www.cash-system.ws Balade à Chartres

Photo Wikipédia

 

Chartres, Le Cœur.

J’ai une tendresse particulière pour cette église qui ne veut pas s’éteindre malgré toutes les avanies 
subies. Plutôt qu’un exposé froid, presque une dissection, je propose de la découvrir à travers une
balade complice.
Tu es femme et je te fais découvrir ce monde d’énergies subtiles.
(si tu es homme, tu transposes..)

Ce lieu de culte chrétien a, comme beaucoup, été construit sur d’anciens lieux de culte.
Il y a des lieux qui ont une qualité et une énergie exceptionnelle. C’est ce qu’on appelle des
« Hauts-Lieux cosmo-telluriques ».

Ces lieux servent aux cultes depuis fort longtemps.
L’histoire religieuse classique de ces Hauts-Lieux c’est :
Le Néolithique.
Le Celtisme.
Les Cultes Romains.
Le Christianisme.

Chartres a deux particularités. Il n’y a pas eu de cultes romains et dès son installation sur le lieu, le
christianisme s’est revendiqué de l’origine celtique du lieu.

Rappelles-toi, nous sommes en 50 avant J.C., toute la Gaule est occupée, toute…
Non, au fond de la forêt impénétrable des Carnutes, il y a le lieu secret de la réunion annuelle des 
Druides…
Il est à peu près acquis que ce centre religieux soit Chartres, jadis au fond d’une forêt impénétrable…
Les Romains avaient-ils trouvé ce lieu de culte ?

De toute façon, son isolement l’a mis à l’abri d’une récupération romaine.

Il y a peu de vestiges de cette époque qui ont été retrouvés parce :
D’une part, les Druides avaient pour temple la nature elle-même, se mettant à l’abri sous la voûte des
cieux. Les constructions mégalithiques avaient d’autres fonctions.
D’autre part, il n'est pas possible d'obtenir l'autorisation de raser la ville pour faire des fouilles 
systématiques...


C’est la première chose étonnante à Chartres, cette revendication au culte celtique de la Déesse-mère.

Cette cathédrale est dédiée à la Vierge Marie. Je devrais te dire aux Vierges Maries. Parce qu’il y en a
deux qui sont adorées dans cette église :

Notre-Dame sous terre et la Vierge du Pilier, en plus du rappel au culte druidique avec une représentation de "Virgini paritura" vénérée par des Druides.

Pour ce qui est de la géobiologie, l'existence d'un culte celtique est une bonne indication que l'endroit
est un Haut-Lieu cosmo-tellurique. Tout ceci pour entrer dans le vif du sujet.
Donc Chartres est un lieu "magique" au naturel. Et les Francs-Maçons ont réussi une performance
exceptionnelle.
Avec ces pages sur l’art sacré, je vais souvent te parler des Francs-Maçons, ceux dont je te parle
étaient  « les bâtisseurs de cathédrales », ces initiés, spécialistes de l’art sacré.

Je vais te raconter Chartres tel que la géobiologiste Blanche Merz a pu la décoder.
Mais encore quelques précisions qui ont leur importance.
Il est très difficile et rare d'obtenir la possibilité d'analyser géobiologiquement cette église.

Elle a subit des mutilations importantes qui ont probablement affecté sa "résonnance"énergétique:
- En 1770, l'évêque d'alors ne trouvait pas la lumière bleutée des vitraux assez seyante pour lui, il en a 
  fait remplacer deux par des vitrages blanc. Or la longueur d’onde de la lumière a une grande
  importance sur la vibration du lieu.
- Le Maître autel a été déplacé.
- A la révolution, le labyrinthe a été amputé du disque de bronze poli.
- Suite à un incendie, la charpente en bois a été remplacée par une structure en acier.

Il n'est donc plus possible d'apprécier cette église dans toute sa splendeur énergétique, mais elle a de
beaux restes tout de même.

Pour le coeur:
Afin d'éliminer toutes perturbations, les constructeurs ont écarté les mailles du réseau tellurique,
repoussant les lignes longitudinales dans le déambulatoire et les lignes transversales entre le transept et le
coeur. Créant ainsi une barrière entre le bas peuple d'une part et de l'autre, prélat et notables. C'est une
barrière a sens unique. Elle laisse librement passer du coeur vers la nef et elle retient dans l'autre sens.

Cette barrière trouve son sens dans la communion.
Allez. Viens à la messe et tu comprendras… C’est la communion dans le rite ancien, tu t’approches du
cœur,les quelques marches pour atteindre le Maître-autel et l’officiant sont à tes pieds, tu as une grosse
émotion, les genoux qui flageoles, un serrement dans la poitrine et un sentiment de mal être. C’est
normal, tu te présentes devant ton Dieu, avec tous tes péchers , tu va communier avec le corps de son
fils, c’est tout de même pas rien, non…

Géobiologiquement, tu franchis un gros obstacle. Ce sont ces réseaux en pagaille que tu dois franchir
qui te perturbent, qui te donnent cette instabilité ; et la musique religieuse  exacerbe le tout…

Ce pas franchi, l’hostie avalée, tu te relèves, te retournes et redescend ces marches si dures à monter. 
Tu es dans le courant d’énergie, plus d’obstacle ni de frein. Tu es portée, légère… Le miracle de la communion
servi par la géobiologie ancienne.

Tu peux tout, puisque tu es dans l’imaginaire, alors soit noble, fait partie de ces puissants qui ont droit
de siège dans le coeur de l’église.

Lorsque tu montes dans le cœur, tu franchis aussi les barrières telluriques, mais elles te sont moins
dures parce que la musique n’est pas la même, cette musique d’introduction, d’invitation est légère,
portante. Les noeuds dans les genoux sont moins forts. Tu prends place dans les stalles, sur le siège
en bois, un coussin à tes armoiries. Pas de perturbations telluriques, pas d’obstacles entre le prêtre et
toi.  
Le message d’amour passe sans heurts, répercuté par le maillage tellurique qui a été repoussé dans le
déambulatoire. Ce maillage te fait une protection. Tu deviens invincible et tu pourras le faire sentir
toute la semaine qui vient… Tu ne dois franchir aucun obstacle pour communier, c’est le prêtre qui vient
à toi. Tu baignes dans un creuset d’harmonie de ce cœur d’église.

Pourquoi as-tu trop pris conscience de ta puissance ? Pourquoi t’es-tu permise de trop en faire… ?
Depuis longtemps, tu ne trouves plus de sérénité dans l’office religieux, la bienséance et ton rang te
contraignent pourtant à suivre les offices. Tu es mal, mal à l’aise, pourquoi ?

Au cours des siècles, suite à des transformations faites sans science ni conscience, les lignes
telluriques qui étaient "stockées" dans le déambulatoire se sont rapprochées du coeur. Elle traverse
maintenant les deux rangées latérales de stalles...

Est-ce le remplacement des vitraux en 1770 ?
Est-ce d'autres modifications?
Est-ce la Main de Dieu, est-ce la Main du Diable*…

Mais ce cœur à d’autre ressources, plus mystérieuses encore.
Je vais te parler du Maître-autel en te montrant un endroit vide et je vais négliger cet endroit où se dresse
l’actuel Maître-autel.

Puisqu’il a été déplacé, ce n’est pas intéressant de l’étudier où il est, ce qui importe, c’est où il devrait
encore être, parce que l’église a été conçue autour de la position du prêtre, donc selon l’emplacement
originel du Maître-autel. C’est donc de cette position ancienne que je te parles.
Sous Maître-autel, à 37 mètres de profondeur, il  y a le coude à 180° d'une rivière souterraine.
Dans les fondations du cœur, les constructeurs ont créé 14 canaux remplis d'eau qui convergent tous
sous les pieds de l'officiant.
Le niveau vibratoire du point précis où il doit se tenir vibre à 11'000 uB (rappel, normal: 7'000 uB).
La voûte culmine à 37 mètres. De ce fait, le prêtre se trouve à équidistance entre le miroir de l'eau et la
voûte.
Le lieu est excité par les tensions architecturales qu'il y a dans la voûte et dans les piliers qui la
soutiennent. La musique (et à l’époque les cœurs) transcendent le lieu et le moment.
Lorsque le prêtre est debout, qu'il lève les bras en signe de bénédiction, il se crée une connexion avec
cette énergie, au niveau du plexus solaire. Le prêtre devient l'antenne de cette énergie distribuée de
cette façon aux fidèles. Ils ressortaient rassérénés et revigorés.
 

Saint-Jacques de Compostelle est bâtie sur le même modèle.

Il y a aussi les 14 canaux autour du coeur,
Mais. Entre 1948 et 1968, il y a eu d'importants travaux de consolidation de l'édifice, du coeur en
particulier. Ils ont creusé dans le déambulatoire, trouvé les 14 canaux, ils ont pu constater que ce n'était
pas une fantaisie de la nature, mais réalisé de main d'homme. En bétonnant par-ci, par-là, ils ont
évidemment comblé ou détruit ces canaux. Il est probable que d'autres avanies soient survenues dans
l'histoire de cette église, ce peut être l'objet d'une autre étude.

Actuellement, à St-Jacques, la pile énergétique est plate...

Il me vient une réflexion  un peu iconoclaste.
Depuis l’inquisition, tout démontre que l’Eglise a perdu le mode d’emploi des églises.
Ces églises, construites pour le bien être des fidèles sont devenues servantes d’un culte, d’un dogme
basé sur le pouvoir temporel et financier des gens d’Eglise (s).
Ces lieux n’ont pas supporté l’intégrisme brutal de l’Inquisition.
Au fil des siècles et des modifications, ces lieux ont perdu leur magie, soit elle a été cassée, annulée,
soit rendue inopérante parce que le rite religieux a changé.
 
Chartres a évité, outrage ultime, de perdre définitivement ses capacités énergétiques. Est-ce parce que
des modifications mineures (vitraux, Maître-autel) et un changement de rituel l'ont rendu inopérante que
l'énergie endormie de cette église est préservée?
Est-ce la main de Dieu, est-ce la main du Diable….


Tu es fatiguée? De baigner dans ces énergies, à les ressentir, les analyser et les comprendre, C'est
épuisant. Sur le temps d'une messe, le fidèle ne se trouve mêlé à ces énergies que peu de temps.
La communion et la bénédiction, c'est 5 minutes maximum.

Alors pense à de la musique de Bach, je me mets virtuellement sur le noeud des 14 canaux, je lève les
bras et je t'envoie l'énergie que j'y puise...

Voila pour une première étape dans une forme d'irrationnel qui actuellement fait peur à l'Eglise...
Il est temps de prendre l'air, de "lisser" toute cette énergie reçue en pagaille, bonnes et mauvaises
ondes se bousculent.

Nous reviendrons voir le Labyrinthe miraculé.


Copyright France.com  dépôt N° Z3R218B  

kit graphique bas large clair du site www.cash-system.ws


 
 
Haut de page