Accueil

Librairie

Préambule

Présentation

Notions de géobiologie

Le champ magnétique terrestre

Les champs électromagnétiques

Les productions d'électricité
Hydrauliques
Fossiles
Géothermie
Co-génération
Solaires
Éolienne

Le Thermosolaire
individuel

La géobiologie au quotidien

Bien placer sa maison

Quelles formes
pour la maison

Le lit à la bonne
place

Les harmonisateurs

La géobiologie
dans l'art sacré

Diverses études

Lexique

F.A.Q.

Boutique

L'analyse

Bibliographie

Contact

Liens, Partenaires

 

 

Electricité éolienne

C’est une façon écologique de faire de l’électricité moins cher qu’avec l’atome lorsqu’on inclus la gestion des déchets.

Les éoliennes, c'est vieux comme l'industrialisation et la mécanisation du travail. Le principe est simple, on prend une hélice (presque comme celle d'un avion), entre 30 cm et 90 m de diamètre, à choix... On monte cette hélice sur l'axe d'un générateur de courant et on met le tout sur un mât... Enfin, ça, c'est pour le principe, dans les détails, c'est plus complexe.

Il est des "écolos" pour jouer les Don Quichottes à vouloir pourfendre ces moulins à vent. Je trouve plus rigolo d'expliquer les éoliennes à travers leurs arguments délirants. La mauvaise foi est telle et ils utilisent tellement de précautions pour ne pas citer le nucléaire, qu'il y a une évidence qui s'impose sur l'identité du commanditaire.

  - Les éoliennes, ce n'est pas beau.
    A chacun sa notion du beau, moi ce sont les tours de refroidissement en béton noirci de pollution des centrales
    nucléaires que je trouve moches. Et je ne trouve aucun effet esthétique au sarcophage de Tchernobyl.
    Si je ne trouve pas qu'il soit souhaitable de mettre des éoliennes n'importe où, il y a,  tout de même, dans ces
    moulins à vent une forme de majesté que je n'ai jamais trouvée dans une autoroute, ni dans la forêt de pylônes de la
    station de transformation jouxtant une centrale nucléaire.

  - Les éoliennes, ça fait du bruit!
    1° Il y a un monde entre les premiers prototypes et la fabrication actuelle.
    2° Quant elles tournent, c'est qu'il y a du vent, et il est rare de laisser ses fenêtres grandes ouvertes dans ces
        conditions... 
    3° Je serais curieux de faire une mesure comparative de bruit entre une éolienne à 500 mètres des habitations, la
        nationale qui traverse un village et le vent dans les branches du pommier, juste devant la maison.

  - Les éoliennes, si y a pas de vent, elles tournent pas !
    Il est clair qu’il vaut mieux les mettre là ou il vente. Le parc éolien danois ne chôme pas. 20% de la consommation
    totale d'électricité.
    Le potentiel éolien de la France est relativement bon et permet une exploitation économiquement viable, et
    globalement continue, même s'il y a localement des manques temporaires. Le vent qui manque ici, est ailleurs et
    puisqu'il y a aussi une éolienne dans cet ailleurs...

   -En Allemagne, ils font tourner les éoliennes au moteur pour faire croire qu’elles produisent !
    Cette « information » n’est produite que par une "association de protection de la nature" qui prône le tout nucléaire,
    sans jamais nommer "cette-énergie-bon-marché-et-non-polluante-que-nous-avons-à-profusion".
    C'est une "association"  manifestement télécommandée par les vendeurs de nucléaire.
    Ca s’appelle de la désinformation.

    Peut-on réellement penser que l’ensemble des associations écologiques laisserait brûler du charbon pour faire
    tourner artificiellement des éoliennes ? 
    En Allemagne, le poids des verts et des associations écologiques est énorme. En plus il y a les organisations
    internationales. 
    Le  WWF ou Greenpeace n’ont rien à ménager, hormis la planète.
    A part ça, et sur le plan technique, un générateur n’est pas automatiquement configuré pour pouvoir tourner en
    moteur, c’est possible, mais en option, et c’est cher.

  - Il faudrait 30'000 éoliennes pour remplacer les centrales nucléaires !
    Primo, personne n’envisage de remplacer toutes les centrales par les seules éoliennes. 
    Secundo, si elles sont positionnées pour donner moins de 10% de rendement , c’est possible, mais il faudrait tout de
   même être sérieusement demeuré pour les mettre où il n’y a pas de vent.

   Si une personne ne sait pas se servir d'un outil, qui est fautif? l'outil ou la personne?

  - Les éoliennes, ça tue les oiseaux !
    Comme toutes les activités humaines, les animaux en souffrent. Le refroidissement des centrales nucléaires par les
    cours d'eau tue, par réchauffement excessif, quantité de poissons et modifie durablement la flore des rivières.
    Je ne pense pas, non plus, que les pollutions radioactives soient bénéfiques à la faune ou la flore.
    Pourquoi ne se préoccuper que des oiseaux? 
    Certains n'ont que les dégoûts qui les servent…

Les gens de cette association "pro-environnementale"  sont tellement fanatiques qu'ils vont jusqu'à inclure dans les dangers des éol