Accueil

Librairie

Préambule

Présentation

Notions de géobiologie

Le champ magnétique terrestre

Les champs électromagnétiques

Les productions d'électricité

Le Thermosolaire
individuel

La géobiologie au quotidien

Bien placer sa maison

Quelles formes
pour la maison

Le lit à la bonne
place

Les harmonisateurs

La géobiologie
dans l'art sacré

Diverses études

Lexique

F.A.Q.

Boutique

L'analyse

Bibliographie

Contact

Liens, Partenaires

 

 

 

La géobiologie au quotidien

Au cours des chapitres précédents, j'ai présenté  séparément les éléments qui régissent notre environnement et pourquoi certains de ces éléments nous perturbent.

De savoir tout cela n'a aucun intérêt s'il n'est pas possible de les gérer ensemble. en fait le travail du géobiologiste consiste en cette gestion, plus précisément en votre apprentissage de cette gestion.

Ce n'est pas le géobiologiste qui va presser sur l'interrupteur de la rallonge multiple qui coupe le courant de votre chaîne Hi-Fi. Ce n'est pas lui qui garde ou non le four à micro-onde, ce n'est pas lui non plus qui utilise votre portable.

Tout cela, il va vous apprendre à le gérer, à utiliser la technique à bon escient et de la meilleur façon possible. La TV est un perturbateur qui n'a pas sa place dans une chambre à coucher, il est tout de même possible d'installer une TV dans un appartement afin qu'elle ne gêne personne.

Lorsqu'on utilise son portable en conscience du danger sanitaire que l'on cours et que l'on fait courir aux autres  avec les antennes relais, on a tendance à ne pas trop en faire, à réduire le risque.

Lorsqu'on a appris à gérer son environnement technique, on peut le transmettre aux autres, les informer.
" Tu sais, la TV en stand-by au pied du lit avec le portable sur la table de nuit, c'est pas le top et peut-être que tes insomnies...".
" Tu sais, fais attention à la qualité des matériaux de construction pour ta maison, il peut y avoir de gros problèmes..."
 

Les matériaux de construction, c'est un trop grand domaine pour l'aborder dans ce site, tel qu'il est conçu.
Les éléments de choix les plus importants à considérer sont:
1° Qu'ils ne soient pas d'origine synthétique (électricité statique et instabilité dans le temps).
2° Que le lieu de production soit proche, spécialement pour les matériaux lourds et en quantité ( briques, béton,
    éléments préfabriqués, etc.)
3° Vérifiez le coût de l'énergie grise, l'énergie nécessaire pour la fabrication du matériel et son transport.
4° Préférez les isolants naturels, beaucoup plus stables dans la durée, moins polluants et ne créant pas de micro-fibres
    toxiques. NB: par principe de précaution, le gouvernement allemand interdit les fibres de verre et de pierre pour les
    bâtiments publics, depuis la fin des années 90.
5° S'il  fallait faire un choix simple et rapide des matériaux de gros oeuvre, j'opterais pour écarter de mes choix les
    matériaux inventés depuis la seconde guerre mondiale. Ce ne serait pas forcément équitable, mais prudent. Il y en a

    qui ne sont pas perturbants, ils n'offrent pas non plus de solutions vraiment innovantes.

Ne jamais oublier que l'Humain n'a pas été conçu pour vivre dans tout ce qui a été créé depuis le XIXe siècle. Certes, il fait partie des races qui évoluent, qui s'adaptent.
Mais l'Humanité ne peut pas assimiler plus d'un pas par génération.
Ni sur le plan des mentalités, ni sur le plan physique.

Albert Einstein avait dit: "Il plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé",

mais le corps humain n'est pas encore prêt pour pouvoir assimiler cet atome désintégré.

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Copyright France.com  dépôt N° Z3R218B 

kit graphique bas large clair du site www.cash-system.ws


 
Haut de page