Accueil

Librairie

Préambule

Présentation

Notions de géobiologie

Le champ magnétique terrestre

Les champs électromagnétiques

Les productions d'électricité

Le Thermosolaire
individuel

La géobiologie au quotidien

Bien placer sa maison

Quelles formes
pour la maison

Le lit à la bonne
place

Les harmonisateurs

La géobiologie
dans l'art sacré

Diverses études

Lexique

F.A.Q.

Boutique

L'analyse

Bibliographie

Contact

Liens, Partenaires

 

kit graphique haut large clair du site www.cash-system.ws

Quelles formes pour la maison

La encore le Feng-Shui est un important allié, puisque les ondes de forme perturbe la circulation de l'énergie et que cette circulation d'énergie est un fondement du Feng-Shui.

Une maison peut avoir de multiples fonctions. On ne construit pas une église, une usine ou une habitation de la même façon. En conséquence, une usine, une église ne deviennent pas forcément de bonnes habitation.
Puisque nous sommes ici dans une logique de construction, Je ne considèrerai donc que le cas de l'habitation.

De tous les temps, la créativité s'est librement exprimée dans la construction des maisons.
Les formes traditionnelles que les peuples donnent à leurs maisons  correspondent à des usages culturels et sociaux et des exigences climatiques.

Le but, ici, n'est pas de faire une étude socioculturelle de l'architecture, juste de comprendre que les choix des uns ne fait pas forcément le bonheur des autres.
Les Yourtes des nomades mongoles ne sont pas faites pour remplacer les tentes des Bédouins.

Les Toits plats:
La Sahara est sujet à des vents très violents et une pluviosité très faible. Il est donc normal d'y faire des toits en terrasse qui résistent mieux aux grands vents et qui n'ont pas à souffrir de pluies fréquentes.
Dans les régions tempérées, donc très pluvieuses, les toits plats ont des problèmes d'étanchéité.
Il faut donc les construire solides, épais, lourds, avec des matériaux  synthétiques et pétroliers pour l'étanchéité.
Avec des systèmes de récupération de l'eau qui fuient , qui se bouchent et maintiennent une humidité finissant en moisissure par absence de végétaux pour l'absorber, Les toits plats ne sont pas une solution:
1° Le coût d'un toit plat n'est pas inférieur à un toit classique.
2° La longévité n'est pas du côté du toit plat.
3° Devenant lourd, humide et pollué, il écrase l'habitation. Un casque en acier n'a pas le confort d'une casquette de
    polo...
4° L'énergie est plus lourde, plus tendue, plus facilement sujette à éclater le réseau tellurique.

L'avantage du toit plat est à chercher dans les règlements d'urbanisme: La hauteur maximum de la construction comprend l'encombrement du toit. La substitution du toit classique par une dalle en béton permet de construire un étage habitable de plus sans devoir gérer les mansardes.


Le toit pyramide:
Ce type de toit pointu et de section carrée revient épisodiquement à la mode, parfois encombré de justifications ésotériques sur la conservation due à l'onde de forme de la pyramide.
Des expériences ont bien été faites avec des pyramides respectant les proportions de celles d'Egypte. En mettant un steak à environ 1/3 de la hauteur, il s'est naturellement momifié. La forme pyramidale a donc des vertus pour conserver de la viande morte, ce n'est pas le but de l'habitation.
En fait, un toit pyramidal déséquilibre la maison, elle n'a plus un sens défini. L'échange des ondes cosmo-telluriques est perturbé et l'énergie de la maison aussi. L'équilibre énergétique devient plus difficile à maintenir et l'harmonie du lieu en est affecté.
 

Les Toits inversés:
?
Ce sont des maisons dont la pente du toit ne va pas vers l'extérieur des murs, mais au milieu de la maison.
Heureusement rares en raison d'une esthétique peu convaincante, les toits inversés sont des entonnoirs pour les ondes cosmiques. La maison en est saturée. Or, pour nous reposer, nous avons besoin d'une baisse des ondes cosmiques.
C'est, hors du froid et des intempéries, une raison importante qui a conduit les hommes à se protéger. Le besoin d'intimité et la pudeur n'étant pas toujours déterminants, puisque des peuples ont des habitations collectives, parfois même sans murs.
Dormir à la belle étoile restant très marginal et souvent sous protection légère.

Le toit de la maison a donc pour but de dévier une partie des ondes cosmiques et sa forme doit pouvoir réaliser ce but.
 

L'inclinaison des pans de toiture:
Les cases, les huttes, les yourtes, les tentes, bref, toutes les constructions légères ont des contraintes physiques qui déterminent leurs formes. Elles ne sont donc pas concernées par ce chapitre.

Il y a une constante dans la construction traditionnelle de maisons en dur:

L'inclinaison des pans de la toiture est en rapport direct avec la latitude.    

Il neige plus au Nord qu'au Sud. L'explication est tentante, mais pas convaincante; l'épaisseur de la couche de neige n'est pas un critère, puisqu'elle est un bon isolant.
Les fermes jurassiennes ont des toits avec des pentes différentes: côté habitation, la pente est de environ 45°, côté grange, la pente est bien moindre.
Les chalets valaisans ont un toit plus pentu que les granges et les mazots destinés à garder la nourriture.

Au Sahara, le toit terrasse est donc la règle.
Le toit de la maison provençale à très peu de pente.
Centre et Nord de la France, 45° est une pente courante.
Les maisons scandinaves traditionnelles ont des toits dont la pente peut atteindre 70°.

Ces différences de conception sont en rapports avec le champ magnétique terrestre.
Le rôle principal du champ magnétique est de dévier des particules venant du soleil et qui nous sont néfastes. Elles sont donc canalisées vers les pôles. Leurs plus spectaculaires apparitions sont les aurores boréales.
En conséquence, l'efficacité maximum de ce nettoyage est sur l'équateur et l'encombrement maximum aux pôles.
Il y a donc moins d'ondes cosmiques à proximité de l'équateur, et, par conséquent moins (ou pas) besoin de les dévier.
Le moins du Sud devenant le plus du Nord, il faut d'autant plus dévier les ondes cosmiques que la latitude devient importante.
- Ce que les siècles nous ont appris, il est sage de ne pas l'oublier.
- Devons-nous aller vers une uniformisation de la construction?
- Le patrimoine architectural ancien est-il vraiment standardisé?

L'architecture des siècles passés avait des contraintes de forme importantes et une liberté de matières, de couleur et de décor presque infinie.

L'architecture moderne a des contraintes de matériaux, de couleurs et plus de décors du tout. Elle signe sa diversité par la recherche de formes nouvelles et inédites.

Une forme produit une onde qui lui est propre, il faut juste être sûr que cette onde nous convient. Il est donc temps d'aborder
 

 Les ondes de forme           

Ce qui est aigu, pointu, est agressif. En architecture aussi.

La chambre sous le toit:
Il faudra donc veiller à éviter les angles de moins de 90°, autant pour les murs que pour la toiture.
Un facilité de conception consiste à partager la maison en deux en soutenant le faîte du toit par un mur mitoyen au lieu d'une charpente. Les combles sont généralement utilisées. Ces pièces se trouvent donc avec un plafond déséquilibré. D'un côté de la pièce, l'angle du mur avec le toit est très ouvert. En face, l'angle est très fermé, il est aigu, acéré, agressif. Cette pièce est souvent perturbée, tous les éléments perturbants deviennent plus actifs. L'énergie est cassée et le réseau Hartmann bloqué ou/et divisé.
Couper cet angle aigu calme souvent la pièce, qui devient plus harmonieuse. Une décoration adaptée pourra la dynamiser.

Les pièces en L:
C'est une conception relativement récente de réunir deux pièces (ou deux utilisations) en un seul volume dont la surface devient une forme complexe.
Une pièce en L passe de 4 à 6 angles, dont un angle inversé. Cet angle nous pose un problème. Tourné vers l'intérieur, cet angle lance une onde de forme dans la pièce qui devient en tout ou en partie perturbée. Pour casser cet effet, il faut placer un obstacle devant cet angle (grande plante, tenture, etc.) et marquer la séparation des utilisations par une différence de sol, de couleurs, des meubles, etc.
Un cas particulier de pièce en L:
Lorsqu'un couloir débouche sur une pièce et que la porte a été supprimée, on a, en plan, la forme d'une hache. Une telle pièce est difficile à vivre, elle est agressive et perturbée. Une tenture en bout de couloir peut résoudre le problème.

 

En résumé, il faut privilégier les formes simples et traditionnelles. C'est dans le décor qu'il est possible de mettre toute la fantaisie et l'inventivité dont on dispose. 

Se tromper avec la couleur d'un mur est moins grave qu'une erreur dans la position de ce mur...
 

Les effets de flèche     

Certains éléments de structure de la maison ou de la décoration ont des effets indésirables certains:
Lorsque, pour supprimer un mur porteur, on fait supporter une partie de la maison à une poutre métallique, nous avons une flèche qui projette son onde de forme bien au delà de son extrémité.
Il y a en fait deux problèmes liés à la tension qu'il y a dans cette poutre.
1° Tout autour d'elle il se crée une sorte de halo de tension, avec éclatement du réseau tellurique.
2° A chaque extrémité de la poutre, il y a comme un jet d'énergie pour évacuer les tensions qui projette une
    perturbation d'autant plus agressive qu'il y a de tension dans la poutre. Cet effet peut être plus long que la poutre elle-
    même.
3° Le mat d'une antenne TV ou d'un relais de téléphonie à le même effet. La maison se trouve transpercée par cette
   flèche et tout ce qui vit sous cette flèche en subit les conséquences. A ces deux cas se rajoute tous les problèmes
   lorsque les antennes sont actives. Cet effet de flèche ne doit pas servir de prétexte aux opérateurs pour dire:
   "Vous voyez bien que lorsque je coupe l'émission vous continuez à vous plaindre".
   Pour enlever la perturbation d'une antenne relais, il faut enlever l'antenne, pas seulement le courant.
   Concrètement, lorsque quelqu'un vous marche sur les pieds et qu'il vous écrase les mains, s'il ne fait que de vous
   libérer les pieds, vous gardez toute légitimité à réclamer qu'il vous lâche aussi les mains.

Des effets de flèche peuvent se cacher dans une forme abstraite ( une flèche peinte par exemple) ou avec les éléments de décoration. Les plus "efficaces" étant les panoplies d'armes, bien sûr.

C'est un aperçu des problèmes que peuvent engendrer les formes en architecture. Le sujet est  v a s t e.

Le Choix du terrain,
Le chemin d'accès,
L'emplacement de la maison et ses "appuis" extérieurs,
Le positionnement de la maison sur le réseau tellurique,
Les formes choisies pour la maison, tout çà c'est fait.
 
Il reste le choix des matériaux, l'ameublement et la décoration

Copyright France.com  dépôt N° Z3R218B  

kit graphique bas large clair du site www.cash-system.ws


 
Haut de page